Les galères et moi...




Je ne sais pas vraiment si l’on est soit chanceux (se) soit malchanceux (euse). Autant, parfois, je me dis que l’on créer notre « chance », mais dans ces cas-là, cela voudrait-il dire que nous créons nous même notre malchance ? A vrai dire, je doute que qui que ce soit décide ou fasse en sorte que la poisse (comme on appelle plus familièrement la malchance), lui tombe dessus...

Je suis une personne qui enchaîne diverses périodes. Durant un moment, j’aurai pas mal de chance (jusqu’à présent, cela tombait toujours pendant la période des examens et des vacances d’été soit, de Mai-Juin à Septembre on va dire) puis, j’ai une période creuse, avec de la malchance absolue. Du moins, c’est l’impression que j’ai, même si je ne suis pas certaine que celle-ci soit exacte et réaliste. 

A mon sens, les choses arrivent pour une bonne raison, enfin, c’est ce que je ne cesse de me répéter ces dernières années. Une mauvaise période débouchera toujours sur une bonne, tout comme une mauvaise nouvelle en apportera selon moi toujours une bonne un peu plus tard.
Ces derniers temps, on peut dire que j’ai eu une période de malchance bien remplie (quoi que, il y aura pu avoir pire !). L’occasion de vous raconter mes galères d’étudiante. 


Et si l’on commençait par le commencement ? Lorsque j’ai emménagé dans mon appartement, je répétais à tout le monde de faire attention à la marche pour entrer dans l’immeuble. Et devinez qui à manquer celle-ci et s’est tordu la cheville ? J’avais prévu tellement de choses pourtant : m’inscrire à des cours de badminton, aller courir régulièrement… . Finalement, j’ai fini par aller nager à la piscine, même si j’aime moins ça que le badminton. Je n’ai rien pu faire à par la piscine jusqu’en Janvier (merci la super douleur au pied !)
Vient ensuite la lumière de la cuisine qui, le premier jour m’abandonne ! Obligée d’appeler mon propriétaire pour régler ce problème (je ne me sentais pas du tout relou…).
Jusqu’ici, ça va, ça allait encore (même si je marchais en boitant à cause de ce fichu pied).
Mon lit est un clic-clac, avec une superbe barre de fer au milieu qui fait extrêmement plaisir à mon dos (c’est ironique bien sûr). 


Mais les galères commencent vraiment à deux mois de la fin (et heureusement j’ai envie de dire, que c’est bientôt finit !). Réveillée un matin par le voisin du dessous m’annonçant que je dois avoir une fuite d’eau. Ah, et bien non, c’est ma machine à laver qui se remplie seule et qui a décidée de faire de ma cuisine une piscine (Vive le réveil !). Cela à recommencer deux fois et le problème est enfin régler : plus de machine, elle va finir à la déchetterie (autant vous dire que je m’éclate à laver le linge à la main de temps en temps). Heureusement que je peux compter sur mes copines de classe qui me permette de laver mes affaires chez elle, et mes grands-parents chez qui je peux me rendre le weekend.
Et puisque rien n’arrive jamais seul, mon voisin du dessous a eu un problème de canalisation apparemment ce qui a inondé toutes les caves !

Autant vous dire que je me demandais qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour que tout arrive en même temps ? Heureusement, tout s’est arranger en espérant que rien de plus n’arrive ! 


Et vous, racontez moi un peu vos galères, histoire que je me sente moins seule ! 

Sources images : Google


4 commentaires:

  1. Salut ma belle Meryl ! <3
    C'est en faisant une pause dans mes fiches d'arrêts de droit de la responsabilité civile que je viens t'écrire (so fun mon truc).

    Alors je dois t'avouer que cette semaine il m'est arrivé un truc mais trop drôle, déjà j'ai croisé mon ex-copain avec qui j'ai été en terminale à la fac et trois jours après mon ancien copain quand j'étais en seconde m'envoie un message pour me dire qu'il a vu ma mère chez le coiffeur sooooooo laissez moi non? :p
    Pfff les garçons je te jure ! bref !

    J'ai vu sur twitter que tu avais hésité à poster des articles humeurs j'avoue que moi aussi au début mais au final j'adore ça ! En ce moment je ne poste pas d'article car je bosse à fond et que les résultat du S3 vont tomber et que ça va être la CATA alors là je bosse puissance 100000 avec des pauses lectures tout de même ;)

    Ma pauvre pour l'histoire de la machine à laver dont tu m'avais parlé c'est vraiment relou ! Et je ne savais pas que tu t'étais fais mal ça va mieux ? Côté bobo j'ai de la chance je n'ai jamais eut d'entorse ou autre et je croise les doigts pour ça !!!!

    Sinon, oui moi aussi j'aurais appeler le prorio pour demander de l'aide pour la lampe t'inquiètes pas ;)

    Sinon as tu trouve ton stage alors ?
    Hâte de voir ton prochain article en tout cas, j'adore ton blog !
    Et sinon moi côté malchance ou chance je ne sais pas quoi te dire ... Je ne sais pas si je suis chanceuse ou non mais je pense que si je le suis pour plusieurs raisons et aussi il arrive des chances qu'on provoque ;)

    Je t'embrasse ma chérie à très vite et bonne fin de semaine !
    Bisous sur ta jolie tête !
    Love ,
    Marianne <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, faire des pauses, c'est bon pour la santé ! Surtout en droit (bon, dans tout en fait !)

      Et bien, toi aussi c'était pas la grande semaine ahah ! Moi, ça continue encore avec mon téléphone qui bug comme pas possible (plus de réveil, pages qui se bloquent, je dois enlever la batterie, puis la remettre et rallumer le téléphone, bref, un bonheur !).

      Oui, j'adore les articles Humeur. D'ailleurs, je préfère faire ça que des articles beauté. J'ai toujours écris comme ça et finalement, ça me ressemble plus.

      Oui, le jour ou j'ai emménager, je me suis tordu la cheville, du coup, impossible de courir, je boitais et ce pendant un bon moment, puis la je peux recommencer à courir (trois mois après) et j'ai encore mal de temps à autre. Je ne me fais jamais mal du coup, quand c'est le cas, je ne me loupe pas !

      Je n'ai toujours pas trouvé mon stage, je cherche encore !
      Merci beaucoup <3 !
      Ca me fait vraiment plaisir, je crois que je ne me verrais pas ne plus écrire. Depuis que je sais le faire, j'écris et c'est un peu ma bouffé d'oxygène en fait !
      Pleins de bisous ! <3

      Supprimer
  2. Salut salut!

    J'avais promis que je te raconterai mes misères alors me voilà enfin ! Je t'avouerai que je n'ai jamais tout cumulé en une seule semaine, mais il m'arrive toujours des trucs qui n'arrivent jamais à personne tout le temps, au final je m'y habitue...

    Du même type que ta machine à laver, le jour où j'ai emménager seule dans mon appartement, impossible d'avoir de la lumière, en fait le compteur refusait de s'allumer à cause de mon chauffe-eau qui était hors service (forcément, il a fallut que ça tombe pile le jour où j'emménage...) du coup j'ai passé deux semaines sans eau chaude le temps que mes proprio se bougent et appellent le plombier...
    Ensuite la seconde chose bien lourde qui m'est arrivée c'est que je me fasse voler mon portefeuille avec tout dedans (et rien d'intéressant pour le voleur) donc, faire un dépôt de plainte et tout le toutim fut très rigolo... (Et refaire tout les papier quand on ne peut pas prouver son identité c'est aussi très rigolo)...

    Bref, pour l'instant c'est tout ce qui a pu m'arriver de pas très jojo, j'espère que ce sera tout, mais me connaissant, j'attire toujours les embrouilles.

    Bises, Maude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Maude !

      Ahah, mais dis donc, tu me concurrences je vois ! Non mais là, sans eau chaude je meurs quoi !
      Et le portefeuille, je redoute ça, je fais toujours hyper attention pour ça.

      Je suis chat noir moi aussi, mais je tente de remédié à ça !
      Bises :)

      Supprimer